vendredi 24 août 2018

En Allemagne, «Debout» se veut de gauche et anti-immigration à la fois

L’objectif de Sarah Wagenknecht est de regagner les électeurs de gauche partis voter à l’extrême droite.
Il reste 13 jours jusqu’au lancement officiel, le 4 septembre, du nouveau mouvement politique de gauche, «Aufstehen». C’est ce que confirme, en temps réel, un compteur sur le site Internet de ce mouvement dont le nom signifie «Debout». «Get up, stand up ! Nous devons nous lever pour changer notre pays» peut-on y lire, dans une référence au chanteur Bob Marley. «Une majorité de la population souhaite une politique sociale, un environnement sain et la paix. Or les intérêts de la majorité n’ont pas la majorité au parlement [...] L'opinion

Problème : c'est Mélenchon qui soutien ce mouvement, ce qui rend ce mouvement tout de suite moins sympathique... Pour mémoire, Mélenchon, c'est celui qui au second tour de l'élection présidentielle, ne fait aucun choix entre Le Pen et Macron (tout comme Wauquiez d'ailleurs).

Hélas, en France, concernant le problème de l'immigration et de l'islamisation, il n'y pas de remise en question à gauche. Ni du côté du parti socialiste, ni du côté d' EELV (il y a même une époque, pas du tout lointaine, où EELV s'alliait avec le populiste poutinolâtre Mélenchon !). Manuel Valls a bien essayé, mais il a été moqué par ceux de son propre parti (encouragés par les mélenchonistes). Avec le résultat que l'on sait.

jeudi 23 août 2018

Trump, Poutine, Salvini : ils veulent casser l'Europe !


Le temps d’une Europe sans ennemi semble bien révolu. Ils sont nombreux désormais, à l’intérieur et à l’extérieur, à vouloir mettre l’Union européenne à terre. Entre la brutalité de Donald Trump à l’égard de ses alliés et l’agressivité de la politique de Vladimir Poutine en Europe, les 27 devraient, en théorie, être soudés autour du projet européen. Pourtant, il n’en est rien.

jeudi 14 juin 2018

A vomir ! *

(* Petite référence aux mots inappropriés du porte-parole de LREM à l'égard de l'Italie ... En revanche pas un mot sur la messe médiatique célébrant les jeux de Poutine ! Cherchez l'erreur)
Le mondial de football en Russie : fric et blingbling à gogo 
(et ne surtout pas parler de ce qui fâche)


J'espère qu'il y aura de très nombreuses tribunes dans tous nos grands quotidiens pour condamner ce spectacle obscène qu'est le Mondial de football 2018 en Russie. Qu'au moins, il y ait quelques voix discordantes qui puissent faire les gros titres des journaux. J'en doute. Trop d'argent en jeu.
Je compilerai ici les meilleures tribunes que je trouverai dans les grands médias français.

1) En participant à la Coupe du Monde, nous blanchissons les crimes de Poutine (Tribune de Nicolas Tenzer, parue dans le Huffington Post)
2) Coupe du monde : ne soyons pas complices de la mascarade russe (Tribune de Raed al-Saleh, parue dans Libération)
3) La Coupe du monde est l'outil de propagande ultime de Poutine, pensez-y quand vous la regardez (Tribune de Oleh Shamshur, parue dans le Huffington Post)
4) L'extermination de milliers de chats et de chiens à l'occasion du Mondial. Ils auraient pu "gêner" le bon déroulement de Coupe du Monde de Football... (peu d'info à ce sujet dans les médias. La Fifa, qui organise la Coupe du monde, a envoyé un communiqué aux associations de défense des animaux : "Nous avons reçu beaucoup de lettres, mais nous avons tant de choses à faire que nous en prenons note sans pour autant pouvoir vous aider."  CI)
5) Au sein des formations politiques, seuls Les Verts (cf lettre ouverte de Rebecca Harms) ont appelé en avril les gouvernements européens à boycotter la Coupe du monde en Russie. Hélas, sur ce sujet comme sur nombreux autres, Les Verts n'ont pas été entendus.
6) "Libérez Oleg Sentsov !", par Geneviève Brisac, Cyril Dion, Maylis de Kerangal et Delphine de Vigan. Tribunes de plusieurs écrivains, parues dans L'Obs
7) « Monsieur Macron, conditionnez votre visite en Russie à la libération d’Oleg Sentsov ». par Michel Eltchaninoff  , dans LeMonde  (c'est bien d'y croire)
8) « Monsieur Macron, montrez que la France fait tout son possible pour sauver Oleg Sentsov »   (tribune parue dans Le Monde, d'un collectif de réalisateurs, parmi lesquels Michel Hazanavicius, Bertrand Tavernier et Cédric Klapisch)
9) Le courage est venu non pas de notre Francis -Lecollabo-Lalanne  national , non pas de Frédéric Tadéï qui travaille désormais pour Russia Today (Quel "rebelle", ce Tadéï. On est époustouflé !) ,  mais d'un groupe russe, les "pussy riots" :  un homme, Piotr Verzilov, et trois femmes — Olga Kouratcheva, Olga Pakhtousova et Veronika Nikoulchina —, bien décidés à attirer l’attention sur les atteintes aux droits humains en Russie. Trois d’entre eux ont parcouru quelques mètres sur le terrain ; la quatrième a été attrapée sur la touche... Lemonde . Noter qu'à l'occasion de la rencontre Trump-Poutine à Helsinki, des Ukrainiens et des Russes venus de Saint-Pétersbourg ont fait cause commune pour exiger la libération du cinéaste ukrainien Oleg Sentsov. Le Pen Club américain n’a pas été en reste, avec une grande banderole portant cette même revendication (Lemonde) . Quinze jours de prison pour les Pussy Riot après leur intrusion lors de la finale du Mondial (Lemonde, le JDD )
10) Noter les beaux gestes de Mbappé : son "high five" avec une Pussy Riot pendant la finale (L'Obs) - des images que TF1 a oublié de nous montré -  ; le don de ses gains à l'association Premiers de cordée dont il est le parrain, qui aide à l'insertion sportive des enfants hospitalisés (L'Obs). Noter , aussi,  le comportement lamentable de nos "supporteurs" avinés et/ou de nos poutiolâtres lâches ou incultes.
11) AOUT2018. Mieux vaut tard que jamais : Macron demande à Poutine une «solution humanitaire» pour sauver le réalisateur Sentsov Lefigaro
Il a déjà plaidé plusieurs fois en faveur d'Oleg Sentsov auprès de son homologue russe. Il lui en avait parlé en mai lors de leur rencontre à Saint-Pétersbourg, mentionnant le sujet devant lui, puis lui avait adressé un courrier pour "lui faire part de sa vive préoccupation sur l'état de santé du cinéaste et lui demander de réagir rapidement". Challenges
 12) En MARS2018. Nicolas Tenzer plaidait pour 3 décisions pour contrer le danger russe et mettre fin à la faillite stratégique des démocraties. Intransigeance diplomatique, refus d'accords économiques, boycott de la coupe du monde de football: c'est ainsi que le monde libre doit empêcher la Russie de détruire nos principes démocratiques.HP
Les pays de l'UE n'ont rien fait, une fois de plus. Poutine a toutes les raisons de se réjouir, et a toutes les raisons de poursuivre sa guerre à l'Europe.

vendredi 8 juin 2018

Kurz, Orban... : une autre Europe ?

Energie. Identité. Frontières. Chrétienté. Illibéralisme. Problème de l'immigration. Problème de l'islamisation. Problème de Poutine.



>>> SEPT2018. Non, Eric Ciotti, l’Europe ne sanctionne pas Orban parce qu’il a « exprimé une position ».  Le député LR a pris la défense du premier ministre hongrois, dont le pays est menacé de sanctions européennes. Ces sanctions sont pourtant très documentées. Lemonde

>>> SEPT2018. L’aigle à deux têtes de la coalition autrichienne. L’extrême droite, qui gouverne en coalition avec les conservateurs, rend inaudible le discours proeuropéen du chancelier Sebastian Kurz.
(...) Il n’ignore pas que le symbole, exploité jusqu’à plus soif par les organes de la propagande russe, qui avaient dépêché sur place une discrète caméra, risque d’avoir des effets catastrophiques sur ses six mois à la direction de l’UE, cruciaux pour son avenir politique. Depuis, il déploie des efforts désespérés pour inverser la tendance. Sebastian Kurz multiplie les gestes de bonne volonté S’il a finalement « lâché » le premier ministre hongrois Viktor Orban, dans un retournement de veste spectaculaire,.. Lemonde

>>> AOUT2018. ÉDITORIAL. Europe : avons-nous la mémoire si courte ?
(…) Dans un récent entretien, Philippe Sands prolonge sa réflexion et fait le lien avec 2018, quand le nationalisme et la xénophobie redonnent de la voix en Europe. « Difficile de ne pas être inquiet au moment où les États-Unis et le Royaume-Uni, les deux pays qui ont le plus contribué à établir un ordre international fondé sur le droit, ont perdu leur boussole. Ce qui a été fait peut être défait. Rien n’est jamais acquis. » OuestFrance
>>> JUIL2018. Une «Europe des valeurs»? Un combat à menerTelos


jeudi 31 mai 2018

La Ripoublique en marche

« Cher Vladimir » . Ce n'est pas l'infortuné François Fillon qui parle, mais Emmanuel Macron (Lemonde) ! Celui envers qui on pouvait placer quelques espoirs. On peut donc ressentir comme une trahison ses ridicules courbettes devant Poutine et sa clique. Macron voit en eux des dirigeants respectables avec qui faire des affaires, mais pas des mafieux ; les mafieux, c'est plutôt les  bretons  [c'est supposé être drôle] !

Si Macron pouvait laisser en paix les Tolstoï, Soljénitsyne, Pouchkine, ou Tchaïkovski, ce serait déjà ça ! Rappelons que nombre de ces auteurs seraient probablement discrédités par le pouvoir russe actuel, l'un parce que homosexuel, l'autre parce qu'ayant du sang africain.
A vrai dire, peu importe. Ces références à la culture, comme les quelques mots sur les droits de l'homme, comme aussi les missiles pour casser trois baraques en Syrie, tout ça c'est pour amuser la galerie. Ce qui compte, c'est le concret. Et le concret, c'est que le pouvoir russe n'est nullement combattu. Au contraire, des contrats sont signés. Avec des milliards à la clef. Malgré les discours. Malgré les sanctions de l'UE.

Au sommaire :
I Macron à Poutinegrad - ou la scandaleuse visite de Macron à St Pétersbourg- passée relativement inaperçue dans les grands médias
II Macron, les virages dangereux (virages anti-social, anti-écologique, et poutinien)
III L'Europe ? Son Europe à lui (La Russie eurasiatique, la Turquie islamiste... Tout le monde il est européen, avec Macron)
IV L'affaire Benalla (affaire bien réelle, et grave, y compris dans la façon dont le gouvernement l'a traitée) : une racaille en col blanc, bien trop payée pour ses fonctions, vrai macroniste mais faux policier, qui se fait passer comme tel pour tabasser des manifestants.
V La démission de Nicolas Hulot . Conséquence logique des points II (virage anti-écologique) et I (le poids des lobbys : le grand patronat avec Poutine  / la chasse ici -mais pas que-, avec Thierry Coste)

vendredi 25 mai 2018

Ils devraient avoir honte

Macron et Poutine parlent d'une même voix, titre LePoint. Quelques jours avant, Merkel recevait des fleurs du criminel Poutine (Brigitte aussi a eu les siennes, qu'on se rassure).

Ce sinistre personnage, qui a du sang jusqu'au cou, devrait être boycotté par toutes les nations dites civilisées. Mais non. Pourquoi ? Parce qu'il y a le gaz et le pétrole. Il y a NordStream2, et il y a Total.
On a vraiment l'impression que Macron et Merkel ne sont que des marionnettes. Macron le représentant de Total (Hollande avait bien dit que Macron n'était pas le président des riches, mais le président des très riches. C'était juste) ; Merkel la représentante de Schröder Gazprom !

mercredi 14 février 2018

Europe des cercles, frontières, & autres évolutions de l'UE en 2018

Traitées, Grands programmes européens, Europe des cercles.
Frontières. Suppression de l'espace Schengen (et visas -simplifiés pourquoi pas- pour les ressortissants de pays hors UE, dont le Royaume-Uni, la Suisse, la Norvège...)... Quelles avancées en 2018 ?

C'était en mars 2017. La Commission européenne dévoilait un "livre blanc" et cinq scénarios - dont l' Europe des cercles -  pour le futur de l'Europe. Sans fixer de cap précis, le document témoignait "d’une activité intellectuelle sans précédent pour la relance du projet européen" (LaCroix).
Qu'adviendra-t-il de ces idées, rapports, réflexions, voeux, discours, débats... en 2018 ? Tout cela débouchera-t-il sur des réalisations ? Ou en restera-t-on à débattre, discuter, écrire des rapports, faire des conférences, des propositions et contre-propositions ? 
A suivre en 2018.



>>> SEPT2018. POINT DE VUE. Le salut de l'Europe passera par le Nord. Les divergences entre la France et l'Allemagne sont trop importantes. Il faut reconstruire l'UE autour de projets ciblés en y faisant activement participer l'Europe du Nord. L'Opinion


>>> AOUT2018. Bruno Alomar : «l'Union européenne n'est ni le père Fouettard, ni le père Nöel» . FIGAROVOX/GRAND ENTRETIEN - Dans La réforme ou l'insignifiance. Dix ans pour sauver l'Union européenne, Bruno Alomar propose un plan de réforme drastique des institutions européennes à l'occasion des élections européennes de 2019. Lefigaro
>>> AOUT2018. Bruxelles s'attaque aux «golden visas». Malte ou le Portugal vendent des passeports aux riches étrangers. Quoique légaux, ces systèmes soulèvent de nombreuses questions, notamment de sécurité. Lefigaro
>>> AOUT2018. POINT DE VUE. La grande bascule pour l’Europe.
Jean-Dominique Giulani, président de la Fondation Robert-Schuman, liste tous les défis auxquels est confrontée l’Europe : Brexit, montée des populismes et des nationalismes, immigration… Selon lui, « le continent joue plus que sa survie, il en va de sa place et son rôle dans le monde ». OuestFrance

>>> JUIL2018. L'Europe en trois cercles vue par Emmanuel Macron [une vision eurasiatique de l'Europe assez inquiétante] « Je vois un cercle large qui est peut-être au-delà des 27, (...) il comptera « soit en son sein, soit avec des accords d’association étroite, la Turquie et la Russie », car « si on veut la paix on doit stabiliser ces deux puissances ».  LaCroix

jeudi 8 février 2018

Armée. Vers une armée européenne en 2018 ?


>>> AOUT2018. Mali : 50 militaires estoniens sont arrivés à Gao pour renforcer la force française Barkhane Opex360

>>> AOUT2018. Armement : entre l'Europe et les Etats-Unis, la Suède choisit Washington.
En dépit d'une offre européenne mieux-disante, la Suède va s'offrir le système de défense aérienne américain Patriot de Raytheon. LaTribune
>>> JUIL2018. Si elle choisit le F-35, la Belgique ne pourra pas participer au projet d’avion de combat franco-allemand. Opex360
>>> JUIL2018. Vu d’Ukraine. Prochain objectif de Poutine, la destruction de l’Otan. CI
>>> JUIL2018. L'Ukraine s'offre 55 hélicoptères d'Airbus Helicopters. LaTribune
>>> JUIN2018. La Hongrie commande 20 hélicoptères militaires à Airbus L'Opinion

>>> JUIN2018. Les trois défis majeurs du futur avion de combat européen.
Volonté politique sans faille, maîtrise d’œuvre industrielle forte et innovations technologiques seront les trois défis du programme SCAF. Le système de combat aérien du futur sera l'un des thèmes du Paris Air Forum qui se tiendra le 21 juin au Toit de la Grande Arche de La Défense à Paris LaTribune
>>> JUIN2018. Pétrolier ravitailleur : la France monte à bord du programme italien Vulcano LaTribune
>>> JUIN2018. Coopération sur le Tigre : vers un camouflet de l'Allemagne à la France ? Selon des sources concordantes, Berlin serait sur le point de renoncer au programme en commun sur le missile tactique franco-allemand MAST-F destiné à armer les hélicoptères Tigre allemands et français. LaTribune
>>> JUIN2018. Ca se passe en Europe : la Belgique et les Pays-Bas mutualisent leurs équipements militaires. Les marines des deux pays vont s'équiper en commun de 16 navires militaires afin de réaliser des économies sur les coûts d'achat et de maintenance. LesEchos
>>> JUIN2018. Bruxelles présente son Fonds européen pour la défense Lemonde

>>> JUIN2018. Défense: la France s’offre corps et âme à l’Europe. Paris veut accélérer la coopération européenne dans le domaine de la défense. La plupart des pays européens n’hésite pourtant pas à acheter américain ou profiter du volontarisme européen de la France pour renforcer leurs industries. LaTribune

mercredi 7 février 2018

Transport. Les transports dans l'Union européenne en 2018

Infrastructures. Transport urbain. Transport trans-européen.
Aérien. Maritime. Ferroviaire. 


>>> SEPT2018. L’Etat va investir 27,7 milliards d’euros sur 10 ans pour les transports. L’entretien et la régénération des réseaux - ferroviaires, routiers et fluviaux - est la priorité de ce programme d’investissements. Lemonde

>>> AOUT2018. "Hyperloop est au mieux une chimère, au pire une escroquerie".
L’entreprise Transpod débarque dans le Limousin pour installer les pistes d’essai de son projet Hyperloop, le train qui filerait à la vitesse du son. Mais d’après Yves Crozet, chercheur au Laboratoire Aménagement Economie Transport à Sciences Po Lyon, sa mise en service n’est pas prête d’être d’actualité. LeJDD

>>> AOUT2018. Hyperloop : la France accueille le train supersonique Lefigaro
>>> AOUT2018. « La gratuité des transports publics est une mauvaise idée, qui pénalise d’abord le vélo et la marche ». Dans une tribune au « Monde », l’économiste et urbaniste Frédéric Héran estime que chaque mode de déplacement doit être utilisé en profitant au mieux de ses avantages comparatifs.  Lemonde


dimanche 4 février 2018

Justice, liberté et Etat de droit en UE en 2018

Lutter contre la corruption. Faire respecter l'indépendance de la justice. Etat de droit. Liberté de la presse. Droit & Ecologie. Liberté d'expression



>>> AOUT2018. Varsovie fait expulser une militante des droits de l’Homme. Euractiv
>>> AOUT2018. Six mois après l’assassinat de Jan Kuciak, la liberté de la presse reste menacée en Slovaquie. Euractiv

>>> MAI2018. Les audaces bienvenues de la Commission européenne pour la défense de l’Etat de droit. Editorial. Dans le projet de budget 2021-2027, Bruxelles veut conditionner le versement de fonds à l’indépendance des tribunaux des Etats membres. Lemonde

>>> AVR2018. Moins d’argent européen pour la Pologne après 2020. Conséquence d’une révision des priorités de l’UE et de la violation des règles démocratiques dans certains pays d’Europe centrale comme la Pologne, la manne des fonds européens va se réduire pour la région, qui en bénéficiait jusque-là abondamment. Euractiv
>>> AVR2018. « Projet Daphne » : Malte, l’île des passeports en or. Pour un peu plus de 1 million d’euros, l’île vend la nationalité maltaise, porte d’entrée dans l’Union européenne. Ce qui permet d’échapper aux sanctions internationales et de profiter d’une fiscalité très favorable (Lemonde). La journaliste assassinée avait dénoncé les liens de Christian Kälin, qui vend la nationalité maltaise aux riches du monde entier, avec le pouvoir à La Valette.
>>> AVR2018. « Projet Daphne » : Pilatus, la banque maltaise qui recycle l’argent de l’Azerbaïdjan dans toute l’Europe Lemonde
>>> AVR2018. A Malte, sur les traces de Daphne Caruana Galizia (Portfolio Lemonde)
>>> AVR2018. « Projet Daphne » : la piste politique inexplorée dans le meurtre de la journaliste maltaise. Malgré des indices troublants, aucun des responsables politiques sur lesquels Daphne Caruana Galizia, assassinée le 16 octobre 2017, a écrit n’a été entendu par la police. Lemonde
>>> AVR2018. Protection de la faune, de la flore, et coupes dans la forêt millénaire de Bialowieza (dernière forêt primaire d’Europe) : la Pologne a enfreint la loi, dit la justice. OuestFr
>>> AVR2018. La difficile lutte contre le blanchiment d’argent en Europe. Malgré un renforcement des règles contre le blanchiment d’argent, les insuffisances demeurent nombreuses du côté des États membres, de la Banque centrale européenne et de la Commission. Euractiv
>>> AVR2018. Les eurodéputés réclament une meilleure protection des journalistes. Les eurodéputés veulent une véritable enquête sur le meurtre du journaliste slovaque Jan Kuciak et de sa compagne, ainsi qu’une meilleure protection du journalisme d’investigation. Euractiv
>>> AVR2018. Face au sang, le sursaut slovaque L'Express

dimanche 28 janvier 2018

Espace. L'Europe dans l'espace en 2018

Espace, science, air, mer, technique

>>> SEPT2018. Spatial : l’Europe face au défi des vols habités. Le président exécutif d’Arianespace, Stéphane Israël, met en garde les Européens contre le risque de marginalisation, au moment où l’Inde projette d’envoyer un homme dans l’espace et où les Etats-Unis renouent avec de tels lancements. Lemonde

>>> AOUT2018. Vega, le lanceur le plus fiable au monde de sa catégorie.
Arianespace a lancé depuis le Centre Spatial Guyanais (CSG) avec succès le satellite fabriqué par Airbus, Aeolus, première mission spatiale destinée à la mesure des vents, pour le compte de l'Agence Spatiale Européenne (ESA). Ce cinquième lancement de l'année pour Arianespace, le premier avec Vega, marque le 12e succès d'affilée pour le lanceur léger italien depuis son arrivée au CSG en 2012. "Ce sans-faute en fait le lanceur le plus fiable et le plus polyvalent de sa catégorie", a assuré Arianespace dans son communiqué. Selon Avio, maître d'oeuvre de Vega, "pour la première fois, un nouveau lanceur a eu ses douze premiers lancements sans aucun problème ni anomalie".
Le vol "VV12 marque le 12e succès du lanceur léger européen Vega, qui s'impose ainsi comme le meilleur de sa catégorie", le président exécutif d'Arianespace, Stéphane Israël. LaTribune

>>> AOUT2018. Aeolus, le satellite européen [lancé par Vega] capable de mesurer les vents depuis l'espace Lefigaro


>>> AOUT2018. Galileo doit servir de modèle à l'Europe post-Brexit.
LE CERCLE/POINT DE VUE - Conçue comme une alternative au système GPS des Etats-Unis, la constellation de satellites Galileo a prouvé que l'Europe est capable de se doter d'une technologie compétitive lui permettant de préserver sa souveraineté. LesEchos

>>> AOUT2018. Géolocalisation: Galileo met enfin l’Europe sur orbite.
La ministre de la Recherche Frédérique Vidal et le secrétaire d’Etat à la transition écologique Sébastien Lecornu ont assisté mercredi à la mise en orbite de quatre satellites du système européen de navigation Galileo. Ce vol boucle un premier cycle de lancements qui permet de sortir l’Europe de sa dépendance au GPS américain. Lopinion
>>> AOUT2018. Galileo continue sa percée Lanouvellerépublique
>>> JUIL2018. Mars cache de l'eau sous sa glace et Galileo avance de quatre cases. libération