dimanche 18 février 2024

Ont-ils compris que l'Ukraine se bat aussi pour nous ?

>>> « L'économie de guerre aujourd'hui ? Maintenant, il faut passer de la parole aux actes. En tout cas, nous, on ne la voit pas en France », résume cruellement pour La Tribune un patron du secteur de la défense, dont la société est pourtant très concernée.  LT

>>> Louis Gautier, spécialiste des questions de défense : « En Ukraine, les Européens doivent prendre le relais des Américains, et monter vite en première ligne » Lemonde

>>> Depuis le début de la guerre en Ukraine, la Russie a multiplié les opérations de désinformation à l'encontre de l'Occident. Un enjeu pour les démocraties du Vieux Continent, mais aussi dans l'avancée de la guerre. D'autant que les élections européennes auront lieu cette année. LT

 

>>> Ont-ils compris que c'est nous qui devrions remercier l'Ukraine. Notre "aide" est trop faible. Ce n'est d'ailleurs pas une "aide" que nous fournissons à l'Ukraine. L'Ukraine nous défend en en payant le prix du sang. Nous, nous ne payons pas ce prix. Nous, nous fournissons quelques armes (trop peu) pour que l'Ukraine combatte, à notre place, notre ennemi commun, la Russie, laquelle veut (aussi) nous détruire. Elle a déjà commencé, ici aussi, à semer le chaos (quelques graines, par ci par là : de la désinformation, des cyber-attaques, de la corruption de politiciens et d'industriels, des menaces, le financement des partis d'extrême droite, etc etc). Elle espère récolter les fruits de ces graines aux élections européennes (une victoire de l'extrême droite et l'extrême gauche serait une victoire de Poutine).

samedi 17 février 2024

Ensuite on s'emparera de cette société chaotique

" (...) ébranler les bases de l'Etat, hâter la décomposition de la société, décourager tout le monde et introduire le désordre dans les esprits. Ensuite on s'emparera de cette société chaotique, malade, désemparée, cynique, sceptique, mais aspirant à se soumettre à une idée directrice quelconque". (Les Démons, Dostoïevski)

L’armée ukrainienne s’est retirée de la ville d’Avdiïvka

 >>> L’armée ukrainienne s’est retirée de la ville d’Avdiïvka, après des semaines de combats acharnés contre les forces russes

Le nouveau commandant en chef des armées ukrainiennes, Oleksandr Syrsky, a dit avoir pris cette décision pour préserver la vie de ses soldats. La prise de cette ville de l’est de l’Ukraine est une victoire symbolique importante pour la Russie.  

vendredi 16 février 2024

Avant Alexeï Navalny, la série noire des opposants persécutés par Poutine

 >>> Le Pen et Mélenchon : pro-Poutine un jour, pro-Poutine toujours. Les réactions des leaders d'extrême-droite et d'extrême gauche à la mort d'Alexei Navalny, l'opposant de Vladimir Poutine, ont été minimalistes. Contrairement aux leaders des forces politiques centrales, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon ménagent toujours le despote russe, incapables de dénoncer ses persécutions Challenges

>>> La mort du militant anticorruption, annoncée ce vendredi 16 février, est un nouvel épisode dramatique de la répression orchestrée par le président russe contre ceux qui critiquent son régime.

jeudi 15 février 2024

Il faut saisir les 200 milliards d’euros d’avoirs russes gelés

La Russie devra payer pour les crimes qu'elle a commis. Inutile d'attendre, il faut saisir les 200 milliards des mafieux. Pour débuter.

>>> 25/02/24 « Nous devons être plus audacieux en saisissant les centaines de milliards d’actifs russes gelés » (Rishi Sunak, premier ministre britannique)

>>> 19/02/24 La première ministre estonienne, Kaja Kallas, se prononce pour une saisie des avoirs russes gelés avant l’élection américaine du 5 novembre, dans un entretien accordé au Financial Times à l’occasion de la Conférence de Munich sur la sécurité.  En France, Raphaël Glucksmann propose la même chose, et juge que l’Europe devrait être « passée en économie de guerre » . Il a bien raison ; on regrettera qu'il n'y ait pas plus de politiciens français comme lui.

 >>> Des députés français demandent la confiscation de 200 milliards d’euros d’avoirs russes gelés. Les députés Benjamin Haddad (Renaissance) et Julien Bayou (Europe Ecologie-Les Verts) demandent, dans une proposition de résolution, la confiscation au profit de l’Ukraine des près de 200 milliards d’euros d’avoirs russes gelés au sein de l’Union européenne, à la veille de la venue en France du président ukrainien, Volodymyr Zelensky.  (LiveLemonde, 20:40)

Toutes ces terres que la Russie a volé...

La Russie, pays de voleurs, de violeurs, de menteurs, de criminels...

 >>>  Volodymyr Zelensky liste des régions russes habitées « historiquement » par des Ukrainiens

Lundi, le président ukrainien a énuméré dans un décret les régions de Russie habitées, selon lui, « historiquement » par des Ukrainiens et a appelé au respect de leurs droits. Volodymyr Zelensky recense les régions de Krasnodar, Rostov, Belgorod, Briansk, Voronej et Koursk, toutes voisines de l’Ukraine.

On reparle de cette pourriture de Benalla

 >>> La police confirme les liens qu’entretient Alexandre Benalla avec des oligarques russes

La police parisienne confirme dans un rapport qu’Alexandre Benalla, ancien collaborateur d’Emmanuel Macron, était associé à des sociétés commerciales qui ont signé des contrats de sécurité avec des oligarques russes et qu’il a personnellement reçu une partie des fonds, y compris lorsqu’il travaillait encore à l’Élysée.

Kaja Kallas, une figure européenne admirable

Le courage en Europe prend souvent le visage d'une femme : Sanna Marin, Kaja Kallas, Ursulla Von Der Leyen...Voilà celles qui incarnent l'Europe. 

A l'opposé, les Orban, les Geert Wilders, les Fico, représentent l'Europe que nous ne voulons pas, l'Europe des corrompus, des pleutres, des égoïstes "nationalistes", ceux qui rampent devant les bottes d'un criminel de guerre.

>>> Kaja Kallas , la voix anti-Poutine des pays baltes. À 46 ans, la Première ministre estonienne a lancé l'idée des eurobonds pour renforcer l'aide à l'Ukraine. Sans renoncer à peser de tout son poids dans la recomposition de la gouvernance européenne en 2024. Rencontre à Tallinn.  LesEchos


En mer Noire, les Ukrainiens font la loi

>>> Le chef de la diplomatie française conteste l’idée selon laquelle la Russie a pris l’ascendant

« La Russie cherche à nous persuader que sa victoire est inéluctable. Elle cherche notamment à nous persuader que l’Ukraine a déjà perdu. C’est faux pour plusieurs raisons », a déclaré mercredi le ministre des affaires étrangères français, Stéphane Séjourné, lors d’une audition à l’Assemblée nationale.

En Mongolie (aussi), c'était mieux avant...

Pour la Mongolie aussi, c'était mieux avant...  Et si ce pays asiatique réclamait à la Russie les terres qui sont les siennes ? 

>>> L'ancien président mongol raille Poutine en rappelant la taille de la Russie sous le joug tatar. Réagissant à l’interview du journaliste Tucker Carlson dans laquelle le président russe a justifié par l'histoire l’invasion de l’Ukraine, l’ex-président de la Mongolie a rappelé, cartes à l’appui, la petite taille de la Russie sous domination de l’Empire mongol au XIIIe siècle.  HP


En Autriche (aussi), ça pue le gaz russe

 >>> Il faut mettre fin à l’“inexcusable” dépendance au gaz russe de l’Autriche !

Près de deux ans après le début de la guerre en Ukraine, les livraisons en provenance de Russie atteignent des records dans la république des Alpes. Ce faisant, commente “Der Standard”, le pays s’expose ouvertement au chantage du Kremlin au nom du profit économique.

mercredi 14 février 2024

Churchill 2

 >>> La civilisation ne durera pas, la liberté ne survivra pas, la paix ne sera pas maintenue, à moins qu'une très grande majorité de l'humanité ne s'unisse pour la défendre et ne se montre détentrice d'une force policière devant laquelle les forces barbares et ataviques se tiendront en respect.

"Civilisation will not last, freedom will not survive, peace will not be kept, unless a very large majority of mankind unite together to defend them and show themselves possessed of a constabulary power before which barbaric and atavistic forces will stand in awe"   (Churchill)



Churchill 1

 >>> Ce serait un désastre sans mesure si la barbarie russe recouvrait la culture et l'indépendance des anciens États d'Europe.

It would be a measureless disaster if Russian barbarism overlaid the culture and independence of the ancient States of Europe. (Winston Churchill, 21 October 1942, The Second World War IV)


 

samedi 27 janvier 2024

Une enfant accuse Poutine au théâtre de la Cité à Toulouse

 >>> Une petite fille est la principale accusatrice de Vladimir Poutine, devant la Cour internationale de Justice de "La Haye" qui donne son titre à la pièce de théâtre joué au théâtre de la Cité à Toulouse.

Dans sa chanson "Perlimpinpin", Barbara disait : "Que c'est abominable d'avoir pour ennemis les rires de l'enfance". Depuis bientôt deux ans que la Russie a envahi l'Ukraine, Poutine a enlevé leur innocence à des milliers d'orphelins. C'est cette histoire que raconte une petite fille, principale accusatrice de Vladimir Poutine, devant la Cour internationale de Justice de "La Haye" qui donne son titre à la pièce.

Pendant plus de deux heures, le maître du Kremlin et ses pantins vont tenter de justifier l'horreur qu'ils font toujours subir au peuple ukrainien. On y croise Prigojine, Kadyrov et tous les apparatchiks russes inféodés à Poutine. Une caricature du pouvoir et de la justice, sortie de l'imagination de l'écrivaine ukrainienne en exil Sasha Denisova, sur laquelle le metteur en scène bulgare Galin Stoev, qui dirige le théâtre de la Cité à Toulouse, porte un regard à la fois ironique et meurtri.

mardi 23 janvier 2024

Des "mercenaires français" tués à Kharkiv ? Le réponse du Quai d'Orsay est excellente

« La France n’a pas de “mercenaires”, ni en Ukraine, ni ailleurs, contrairement à d’autres. Il s’agit d’une nouvelle manipulation grossière russe. Il ne faut pas lui donner plus d’importance qu’aux précédentes et qu’aux suivantes qui ne manqueront pas d’arriver »

 >>>Le ministère de la Défense russe avait affirmé que, "dans la soirée du 16 janvier, les forces armées russes [avaient] effectué une frappe de précision sur un point de déploiement temporaire de combattants étrangers à Kharkiv, dont le noyau était constitué de mercenaires français". Le tir avait fait plus de 60 morts et 20 blessés  .   "La France n'a pas de 'mercenaires', ni en Ukraine, ni ailleurs, contrairement à d'autres." Le ministère des Affaires étrangères a dénoncé une "nouvelle manipulation grossière russe", jeudi 18 janvier, après que Moscou a revendiqué avoir détruit un bâtiment dans lequel étaient déployés des "mercenaires français" à Kharkiv, dans le nord-est de l'Ukraine. "Il ne faut pas lui donner plus d'importance qu'aux précédentes et qu'aux suivantes qui ne manqueront pas d'arriver", a ajouté le Quai d'Orsay.  Lobs ,   FranceTVinfo

dimanche 21 janvier 2024

En réalité la 3e GM a déjà commencé

>>> Contre Kiev et ses alliés, Moscou intensifie les opérations de guerre « hybride » (Lemonde)

>>> Le front est aujourd'hui en Ukraine. Mais il pourrait tout à fait se déplacer. L'Allemagne, la Grande-Bretagne, la Suède, la Finlande (désormais dans l'OTAN), l'envisagent sérieusement. La Pologne, les Pays Baltes s'y préparent depuis longtemps. Et ils ont raison.

L’impératif d’une aide militaire à l’Ukraine

 >>> La détermination affichée, mardi 16 janvier, par Emmanuel Macron à « ne pas laisser la Russie gagner » et l’annonce, jeudi, par le ministre des armées d’une « coalition d’artillerie » montrent que Paris a jugé utile de rectifier son image de retardataire dans l’aide militaire à l’Ukraine. Mieux vaut tard que jamais. A l’approche du deuxième anniversaire de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le 24 février 2022, et alors qu’aucune issue à cette guerre dévastatrice sur notre continent n’est en vue, la France et plusieurs de ses partenaires européens paraissent décidés à consolider leur soutien militaire à l’Ukraine et à monter en puissance dans les livraisons d’armes. Lemonde

>>> Guerre en Ukraine : 95% des composants électroniques des armes russes proviennent d'Occident, dénonce Kiev . Dans un long post sur le réseau social X, le ministre ukrainien des affaires étrangères appelle l'Occident à juguler la production d'armes russes. En effet, selon une étude d'un groupe d'experts américains et ukrainiens chargés d'évaluer les sanctions contre la Russie, Moscou parvenait toujours à se fournir en composants électroniques auprès d'entreprises occidentales, malgré les sanctions.  LaTribune

Entreprise collabo : Total (le projet russe Arctic LNG2 ... soutenu par la France )

 >>> Comment le mégaprojet gazier russe Arctic LNG 2 a continué malgré les sanctions internationales . « Le Monde » révèle comment des entreprises européennes, dont le groupe d’ingénierie français Technip Energies, ont participé à la construction de cette usine géante de liquéfaction de gaz naturel malgré les sanctions internationales.   Lemonde

>>> L’ambiguïté de Bercy face au projet gazier russe Arctic LNG 2

Des documents obtenus par « Le Monde » montrent que la France ne s’est pas opposée à des livraisons de structures-clés pour la construction de l’usine de liquéfaction par le groupe français Technip Energies, en pleine guerre en Ukraine. Lemonde

vendredi 12 janvier 2024

« Blue Hemlet » est mort au combat


 Les aventures de ce militaire de 23 ans étaient suivies par plusieurs milliers d’internautes

Le pilote de chasse ukrainien qui se faisait surnommer « Casque bleu » est mort. Cette annonce a été faite lundi sur Telegram par la chaîne d’information du ministère de la Défense ukrainien, rapporte TF1 Info. Le militaire de 23 ans s’était fait connaître sur les réseaux sociaux, où il documentait régulièrement ses missions en publiant des photos et des vidéos de ses vols.

Ces Français dans la guerre en Ukraine

 -  LES VOLONTAIRES (1/3). « Kobrass », 37 ans, ancien fromager dans le Doubs, s’est engagé dans la Légion internationale pour combattre en Ukraine.  Combattants français en Ukraine : « Aller au front, oui, mais à Bakhmout, non. Je ne veux pas me suicider »

J’ai 37 ans, je suis célibataire, j’ai deux enfants déjà ados. Je ne travaillais pas – j’ai bossé dans une fromagerie artisanale auparavant. J’ai vu sur LCI que le président ukrainien cherchait des volontaires. Comme je ne faisais rien, j’ai voulu tenter l’expérience, me rendre utile, défendre une cause, aider des civils…

Alors j’ai postulé une première fois via l’ambassade à Paris, sans succès. J’ai aussi écrit sur Facebook, sur le groupe « Légion internationale d’Ukraine » et Kévin m’a répondu. J’ai rejoint son bataillon en septembre 2022. Je suis parti en Flixbus jusqu’à Cracovie, en Pologne, et Lviv, à l’ouest de l’Ukraine, puis j’ai pris un train jusqu’à Kharkiv, à l’est. Nous sommes devenus amis. Lui est vite parti car il voulait aller au front.   (Lobs)

"Diane et Actéon" est "islamophobe" !

 

Diane et Actéon (1603)

« Aux yeux de certains élèves, une partie du programme est indécente, voire pornographique »

L’écrivain Grégory Le Floch est aussi professeur de lettres. Il évoque, dans cette tribune à « l’Obs », sa difficulté croissante à aborder des œuvres jugées « immorales » par certains [voilà un mot important : de qui s'agit-il ? ] élèves.

Maksym Kryvtso, alias Dali, est mort sur le front

Kiev fait ses adieux au poète et soldat 

Sur un de ses bras, Maksym Kryvtsov portait tatoués ces mots : « Je mourrai, mourrai dans le Grand Sud sauvage. » Un vers du poète Mykhail Semenko, icône de la Renaissance fusillée.

Kiev rend hommage à Maksym Kryvtsov, poète et soldat tué sur le front

Le jeune homme de 33 ans a été tué dimanche 7 janvier 2024 alors qu'il combattait en tant que soldat volontaire dans les rangs de l'armée ukrainienne depuis le début de l'invasion russe en 2022. La plupart de ses poèmes décrivaient les horreurs de la guerre

 Des centaines de personnes se sont rassemblées jeudi 11 janvier à Kiev (Ukraine), malgré un froid mordant, pour rendre hommage à un jeune poète et soldat, Maksym Kryvtsov, dont la mort sur le front a ému l'Ukraine. Maksym Kryvtsov, répondant au nom de guerre "Dali", a été tué dimanche 7 janvier 2024 à l'âge de 33 ans. Il avait rejoint l'armée comme volontaire en 2022, après le début de l'invasion russe, et a notamment servi comme mitrailleur.

Son premier livre, Poèmes depuis une brèche, a été nommé parmi les meilleurs œuvres littéraires du pays en 2023 par l'antenne ukrainienne du réseau international PEN. La veille de son décès, il a publié sur Facebook une photo sur laquelle on le voit en uniforme devant un arbre, sourire doux aux lèvres, chignon sur le haut de la tête et son livre à la main. "90% des poésies ici sont sur la mort", avait-il écrit.

Rite orthodoxe

Jeudi, son cercueil, ouvert conformément à la tradition, a été exposé dans la cathédrale Saint-Michel, haut lieu de l'Église orthodoxe indépendante de Moscou, dans le centre de Kiev. Deux militaires en uniforme kaki tenaient un drapeau national jaune et bleu avec un ruban noir en signe de deuil et une grande croix en bois qui sera ensuite plantée sur sa tombe.

vendredi 22 décembre 2023

La concession dangereuse de l’UE à la Hongrie d’Orbán

 > La décision de l’Union européenne de débloquer 10 milliards d’euros de fonds à la Hongrie de Viktor Orbán, un autocrate dont les actions vont à l’encontre des valeurs fondamentales de l’UE, marque une capitulation inquiétante.

La décision de la Commission européenne de débloquer 10 milliards d’euros de fonds, précédemment gelés en raison de graves préoccupations concernant la corruption et l’Etat de droit en Hongrie, est une erreur flagrante. Cela récompense Viktor Orbán, un autocrate dont les actions vont à l’encontre des valeurs fondamentales de l’Union européenne (UE), et sape directement la position unie du bloc contre l’agression de la Russie en Ukraine.

mercredi 20 décembre 2023

Les combines pas nettes de Decathlon

Conduite antisportive pour Decathlon. Le groupe français d’articles de sport et de loisirs Decathlon a continué à livrer des vêtements au repreneur russe de ses magasins en passant notamment par une « société-écran » à Dubaï, selon une enquête publiée mardi par le média Disclose. Alors que la plupart des groupes occidentaux ont quitté le pays après le début de la guerre en Ukraine, Decathlon a par exemple livré aux magasins russes Desport des vestes de jogging Kalenji, de vestes de ski Wedze ou des pantalons et chaussures Quechua, pour un total d’au moins 12 millions de dollars (environ 11 millions d’euros).

Prorusses, anti-écolos, anti-homos… Au Parlement européen, le RN ne joue pas la carte de la « dédiabolisation »

 > Au Parlement européen, les frontistes n’offrent pas le visage « normalisé » de l’Assemblée nationale. Au contraire, ils restent campés sur les idées de leur encombrant passé et se distinguent par leurs prises de position xénophobes, prorusses, anti-droits des femmes… et leur manque d’assiduité.

dimanche 10 décembre 2023

Va-t-on enfin se réveiller ?

Quand on voit que Fico gagne en Slovaquie, que Wilders gagne aux Pays-Bas , qu'Orban gangne en Hongrie avec Orban (et qu'en France on est mal, avec les neuneus d'extr droite) , c'est pas gagné pour l'Europe !

jeudi 7 décembre 2023

Pollution des sols, dizaines de milliers d'animaux morts... la Russie visée par une plainte pour écocide ?

 >>> Alors que la guerre entre la Russie et l'Ukaine fait de terribles ravages, cette dernière impacte également l'environnement. Des experts ont démontré l'écocide perpétré par le pays de Vladimir Poutine lors de la COP 28 qui se tient à Dubaï jusqu'au 12 décembre 2023.

Un impact sans précédent. Depuis février 2022, date de l'invasion russe n Ukraine, les conflits entre les deux pays sont intenses sur les lignes de front. Mais cette guerre a également des conséquences sur l'environnement. Ainsi Moscou devra répondre de ses "crimes d'écocides" à la suite de la destruction du barrage de Kakhovka au mois de juin dernier, explique France Info.

dimanche 3 décembre 2023

L'immigration comme arme de déstabilisation de l'Europe


 >>> Tensions migratoires à la frontière entre la Russie et la Finlande

En un mois, 913 demandeurs d’asile sont entrés dans le pays, via la Russie. Helsinki dénonce une instrumentalisation des migrants par Moscou et a fermé l’ensemble de ses postes-frontières.

Lemonde

samedi 2 décembre 2023

L'homme, la barbarie, la propagande

 On l'avait toujours traité de pessimiste, disait-il, parce qu'il avait nié le pouvoir de la culture sur les instincts ; maintenant on voyait confirmée de la façon la plus terrible son opinion que la barbarie, l'instinct élémentaire de destruction ne pouvaient pas être extirpées de l'âme humaine

( Zweig, Le Monde d'hier. Le "il" est Freud)

mercredi 29 novembre 2023

Arménie

 >>> L’Arménie, « trahie » par la Russie, cherche de nouveaux alliés pour assurer sa sécurité

La perte du Haut-Karabakh a renforcé la volonté du premier ministre arménien, Nikol Pachinian, de diversifier ses partenaires. Mais Moscou voit ce processus d’un mauvais œil et multiplie les menaces

L’Arménie tire les leçons de la chute du Haut-Karabakh. La passivité des soldats russes de maintien de la paix déployés dans l’ancienne enclave séparatiste après l’attaque de l’Azerbaïdjan, le 19 septembre, a confirmé ce qu’Erevan dénonçait de plus en plus ouvertement depuis des mois : la Russie n’est plus un partenaire fiable. Jamais la défiance envers Moscou n’a été aussi grande.

vendredi 17 novembre 2023

Les services spéciaux russes auraient lancé une attaque de désinformation à grande échelle, baptisée « Maïdan 3 »

 >>> Selon des sources citées par le site ukrainien Online.ua, les services spéciaux russes auraient lancé une attaque de désinformation à grande échelle, baptisée « Maïdan 3 », dans le but principal de déstabiliser l’Ukraine. L’opération, prévue pour novembre-décembre, est orchestrée par Sergueï Kirienko, directeur adjoint de l’administration présidentielle russe, et dirigée par Vladislav Sourkov, une figure-clé du projet Novorossia (littéralement « nouvelle Russie »).

Chypre : un pays de l'UE russifié

 >>>  "Cyprus Confidential" : comment Chypre est devenue "Moscou sur Méditerranée"

L’enquête "Cyprus Confidential", menée par l’ICIJ et ses partenaires, dont la cellule investigation de Radio France, révèle comment cette île membre de l’Union européenne a servi de coffre-fort à la Russie, même après le début de la guerre en Ukraine.    (FranceTVinfo)

>>> A Chypre, argent sale et fortunes russes continuent de narguer l’Europe. Avantages fiscaux, visas dorés, tolérance judiciaire : l’enquête « Cyprus Confidential », fondée sur une fuite de documents, jette une lumière crue sur les dérives du modèle économique de l’île, malgré les alertes répétées des autorités antiblanchiment.  Lesdécodeurs

dimanche 12 novembre 2023

Antisémitisme : le problème arabo-musulman en Europe

 De Mélenchon (russolâtre + islamophile... lui, il cumule !)  aux manifestations arabo-musulmanes (pourtant interdites), l'haleine fétide islamiste souffle en France et en Europe. Les manifestations ouvertement antisémites se banalisent. Logiquement. Car il faut se rappeler que suite aux nombreux attentats islamistes en Europe, déjà, il y eu "silence radio" de la part des arabo-musulmans. Un "silence radio" aucunement gêné , parfois même des justifications teintées d'antisémitisme .  Jusqu'à quand va-t-on tolérer en France ces signes ostentatoires d'islamisme et d'antisémitisme ? Apparemment, on tolère, encore et encore : "Antisémitisme : 1 518 actes recensés en France depuis le 7 octobre, peu de condamnations", titre Lemonde . On tolère, donc, l'intolérable. Jusqu'à un certain point, certes, mais ce point est hélas très haut dans la dégueulasserie). Et on fait silence sur les crimes islamistes en Israel, comme par exemple ces viols de masse "que [même] les féministes ne veulent pas voir" (L'Obs) . On oublie un peu vite que le 7 octobre 2023, les terroristes islamistes du Hamas n'ont pas seulement commis un effroyable massacre ;  ils ont aussi "assassiné la paix" , selon l'expression d'Emilie Frèche.

Notes rapides sur la guerre Israël-Hamas  : 1/ la guerre est la conséquence directe de l'attentat du mouvement terroriste Hamas et des prises d'otage (y compris des otages femmes, enfants, personnes âgées). 2/ Le cessez-le-feu peut être rapide si le Hamas libère les otages . 3/ les manifestants pro-palestiniens devraient s'en prendre au Hamas plutôt qu'à Israël ; ils devraient condamner les attentats, appeler à la libération des otages, et faire le ménage chez eux (c'est-à-dire mettre hors d'état de nuire les terroristes du Hamas). Or, ils ne le font pas.

Notes (2e série) : La Turquie affiche un plaidoyer pro-Hamas (pour ceux qui auraient pu encore en douter), dans la guerre menée par Israël contre groupe islamiste palestinien. Cela vient compliquer davantage la relation de son pays avec l’Union Européenne (Euractiv) . Ce qui est plutôt une bonne chose. Bah, qu'un pays islamiste soutienne à la fois les terrorusses et les terroristes islamistes du Hamas, il y a une certaine logique. (Entre islamistes et terroristes de tout bord, il y a une certaine compréhension mutuelle. La clique de Poutine n'a-t-elle pas, comme la Turquie, soutenu les terroristes du Hamas)

mardi 31 octobre 2023

Ursula von der Leyen, les faux pas de l’hyperprésidente ?

 Les "faux-pas de l'hyper-présidente" ?  

Voici un article du monde avec lequel je suis en complet désaccord. Rien que le titre est connoté négativement.

 La présidente de la Commission européenne a exaspéré certains Etats membres en affichant, en Israël, après l’attaque du Hamas, une position plus pro-israélienne que celle des Vingt-Sept. En d’autres occasions, elle a déjà outrepassé ses fonctions, notamment dans la relation avec les Etats-Unis.

 

Pourquoi "faux" et pourquoi "hyper"?

Deux mots négatifs en une toute petite phrase interrogative, il fallait le faire. Virginie Malingre l'a fait ! 

samedi 28 octobre 2023

France

Y'a pas de quoi être fier d'être français. Le poids électoral de Mélenchon et de Lepen, la poutinolâtrie d'un large spectre d'hommes politiques et d'industriels, la faiblesse de l'aide apportée - même après les crimes de guerres si nombreux et si innommables qu'ils devraient donner la nausée à tout individu normalement constitué, et même après les provocations et tentatives de déstabilisation (dernière en date ici, sur l'ingérence russe , voir ici )  -  ,  tout cela fait honte à la France. MAJ 09/11/23 : Paris répond à ceux qui disent que la France n'aide pas assez l'Ukraine (ici) . MAJ 19/11/23 : Ingérences, la France prise pour cible (LT)


lundi 16 octobre 2023

Confirmation : il y avait bien des autruches en lieu et place des dirigeants ouest-européens

 >>> 16/10/2023 Comment Emmanuel Macron et Angela Merkel se sont leurrés sur Vladimir Poutine : lisez les extraits des « Aveuglés », de Sylvie Kauffmann   [C'est vrai, mais les prédécesseurs de Macron n'ont pas été meilleurs. C'est d'ailleurs à Sarkosy que revient la palme du plus minable] 

Dans un livre à paraître mercredi 18 octobre chez Stock, l’éditorialiste au « Monde » décrypte, à travers des témoignages et des épisodes-clés, ce qui a empêché les Européens de percevoir la réalité de la Russie de Vladimir Poutine. Nous en publions de larges extraits, centrés sur la période ayant précédé l’invasion de l’Ukraine. (Lemonde)



dimanche 15 octobre 2023

Pays-Bas

>>> 23/11/2023 Geert Wilders, un prorusse et partisan du Nexit [et islamophobe, mais ça on s'en fout] , vainqueur des législatives  (Libération) . Oui, prorusse. Dans ce pays qui a pourtant été touché (pas assez, apparemment) directement par les prorusses (les 298 passagers du vol MH17 tués dans le Donbass). 

 >>> Aux Pays-Bas, la justice condamne des sociétés ayant contourné l’embargo sur la Russie

Ni le nom des sociétés ni celui des personnes condamnées pour avoir aidé Moscou à construire le pont de Crimée n’ont été révélés. Les firmes concernées ont livré du matériel et apporté une assistance technique aux concepteurs de l’ouvrage, en dépit des sanctions européennes décidées après l’annexion de la péninsule ukrainienne.  (LeMonde)

 

C'est bien le Royaume-Uni et les Pays-Bas qui relève le niveau de l'Europe de l'ouest, en considèrent la Russie pour ce qu'elle est : un ennemi. Quant à la France, le niveau d'aide qu'elle apporte à l'Ukraine est honteux, au regard du rôle qu'elle prétend jouer en Europe (Son niveau d'aide ? Tout en bas des pays européens, non loin de Hongrie d'Orban !)

Il serait bon, d'ailleurs, que l'Europe punisse tous les pays collabos de le la Terrorussie , de l'Inde (plaque tournante pour le pétrole russe) à la Chine et à la Corée du Nord.